EuroShop 2020

Shared Spaces

Fashion & Food: Shared Products

La durabilité semble être la clé d’un monde meilleur. Ou du moins d’un monde faisant preuve d’une prise de conscience plus aiguë. Saisonnier, régional, local. Ces termes ne nous sont pas inconnus. La durabilité incite cependant aussi à aborder les fusions évidentes avec créativité en se concentrant sur un produit utilisé à plusieurs niveaux.

Mot-clé, le champignon. En tant que produit partagé, cette « superfood » actuelle est le trait d’union entre mode et alimentation et se décline sous différentes formes dans le « Shared Space ». Le champignon montre l’exemple en reflétant le mode de vie et les valeurs très modernes et omniprésentes, communes à beaucoup. Le retour de plus en plus marqué à une approche holistique se confirme ainsi une fois de plus. Qui dit alimentation consciente, dit aussi vêtements durables.

Tandis que le visiteur peut voir et goûter des pleurotes à la rose, au citron ou aux huîtres sur les lopins loués dans l’espace « Food », il apprend dans l’espace « Fashion » comment l’amadouvier, un champignon dont l’histoire remonte à 4 000 ans, peut être transformé en cuir végétalien. Une relation symbiotique naît ainsi grâce à ce champignon entre ces deux boutiques monothématiques.

Cette surface commune présente intuitivement une offre diversifiée, où les produits ne sont pas seulement mis les uns à côté des autres. Deux branches distinctes créent en effet ici chacune un nouveau produit à partir d’un seul.

Le champignon, un protagoniste de liaison, un engrenage, s’affiche sous plusieurs formes dans l’ouverture entre deux boutiques distinctes. Sous sa forme originale, cultivé sur des surfaces louées, dans l’assiette. Voire transformé en cuir au cours d’un atelier et même sous forme de produit fini, de cabas, où glisser ses emplettes faites sur place.

Deux domaines qui font du thème du champignon leur dénominateur commun, le revisitent avec un esprit d’innovation et transmettent même ainsi des connaissances. Une approche globale jusque dans les moindres détails.

Une approche globale jusque dans les moindres détails.

Food & Beauty: Shared Values

L’attention s’est établie depuis longtemps dans notre mode de vie comme l’une de nos principales valeurs. Prendre pleinement conscience de notre environnement direct, de notre corps, de notre état d’esprit. Même en dehors de la salle de yoga, il semble de plus en plus évident que cette notion d’attention constitue le plus petit dénominateur commun.

Cela ne suffit évidemment plus aujourd’hui de proposer seulement un bon produit. Les marques, représentant les domaines Food ou Beauty, doivent faire preuve de transparence et garantir que l’attention, sous forme de respect des ressources et des hommes, est un critère primordial pour elles. Seule une entreprise bienveillante peut être prise au sérieux et survivre à long terme.

Personne ne veut plus consommer bêtement. Le client veut être convaincu à tous les niveaux avant de procéder à un acte d’achat. Cela signifie aussi, un partage de valeurs communes. L’identification est ici le mot-clé déterminant.

Au sein de cet environnement commun, les acheteurs veulent échanger sur un nouvel univers découverte, créé ensemble. Cet univers est réalité dans le « Shared Space » des domaines Food et Beauty. Le trait d’union est ici le jardin d’herbes aromatiques. Un lieu de rencontre pour un moment de réflexion. Mais la jonction s’effectue cependant aussi via l’échange, via un dialogue consacré aux valeurs communes.

En cette époque marquée par la frénésie et l’agitation, les herbes constituent l’interface permettant de satisfaire de façon créative cette quête de sens. Romarin, lavande, eucalyptus, sous forme d’épices pour assaisonner des plats, de tisane ou d’ingrédient dans des huiles Beauty.

L’accent est mis partout sur la modestie sympathique. Food et Beauty fusionnent ainsi en un événement ayant du sens.

Food et Beauty fusionnent ainsi en un événement ayant du sens.

Beauty & Mobility: Shared Experience

Les achats en ligne sont certes pratiques, mais nettement moins vivants. Informations, tutoriels, virtualité,... mais absence totale d’expériences impliquant les sens et les émotions. Sous la pression de devoir s’affirmer contre le poids grandissant du commerce électronique, le commerce de détail peut miser avec assurance sur la notion de réel, articulée autour du goût, du toucher et de l’odorat.

Les sens réels, tout ce qui va au-delà du visuel, sont créateurs de valeur ajoutée qui n’existe pas en dehors du monde « réel ». Si le www ne vous suffit pas, vous trouverez dans le « Shared Space » des domaines Beauty et Mobility un événement partagé et créateur de lien, à savoir, les odeurs.

Le Scent-Bar réunit volontairement deux domaines totalement étrangers l’un à l’autre. Même s’il est clair dès le second regard qu’une symbiose parfaitement évidente se crée autour du thème commun de la perception olfactive. Que serait en effet une voiture sans odeur ? Et un parfum sans association ?

Les odeurs ont une influence sur notre cerveau, et donc aussi sur nos décisions. Une harmonie des saveurs est essentielle dans un bon repas. Et il est aussi essentiel que la personne qui monte dans une voiture ou pénètre dans une pièce ressente un sentiment de bien-être, personnalisé de préférence, et encore accentué par une senteur agréable.

Flexibilité, créativité et innovation sont les critères pour ne pas couler. Et cela n’arrivera pas avec des idées comme cette interface créée entre la branche Beauty et Mobility par le biais d’odeurs inspirées du caoutchouc ou du cuir.

Flexibilité, créativité et innovation sont les critères pour ne pas couler.

Mobility & Fashion: Shared Function

L’interaction personnelle... la quête de beaucoup dans cette ère dictée par le numérique. Les transactions en ligne sont faciles et rapides, mais s’effectuent en grande partie dans un anonymat total. Des offres de conseils approfondis et personnels sont indispensables pour créer des expériences d’achat inoubliables, dans lesquelles le client se sent pris à nouveau au sérieux.

En plus de l’aspect sensuel, l’aspect social constitue un autre avantage par rapport au marché impersonnel du commerce électronique, dont la croissance est cependant indéniable. Le service personnalisé est donc une valeur ajoutée pour faire reluire le blason de l’univers traditionnel de la consommation.

Et c’est précisément ici que se rejoignent les deux branches où les clients ont le plus besoin de conseils, Mobility et Mode. Leur « Shared Space » s’inscrit en toute logique sous la devise de l’« hôte ». Le client, un être individuel. Nous nous consacrons à lui, nous détectons ses besoins et mettons tout en œuvre pour les satisfaire. Le Mood-Bar, le point de départ de ces deux domaines, est l’élément de jonction physique et donc fonctionnel.

Ce lieu est le cadre d’entretiens en tête à tête avec l’hôte que l’on écoute attentivement, calmement et que l’on entoure de petits soins. L’Eyetracking permet d’évaluer exactement l’état d’esprit du client. En fonction du résultat, et donc de son humeur, le client va vivre une expérience individuelle. Il reçoit tout d’abord au bar un accueil personnel ainsi que la boisson correspondant à son état.

Muni d’un jeton personnalisé, contenant le résultat de son humeur, il peut alors commencer son expérience d’achat. L’éclairage d’ambiance de la cabine d’essayage est, elle aussi, ajustée au bon moment, tout comme les expériences de conduite dans le domaine Mobility. Les souhaits ne sont plus seulement lus dans les yeux. Le client peut même découvrir ainsi des besoins, dont il n’avait éventuellement pas conscience.

En offrant à ses clients une attention à cent pour cent, en leur accordant une importance inconditionnelle, en les mettant en scène, vous générez de véritables émotions et influencez ainsi positivement les décisions d’achat. Seule la boutique réelle permet cette proximité, pas le numérique. Et si le shopping se teinte de sentiments, il devient un événement que nous avons envie de partager avec d’autres, également en dehors d’une boutique.

 

Et si le shopping se teinte de sentiments, il devient un événement que nous avons envie de partager avec d’autres, également en dehors d’une boutique.